Pierre-André de Chalendar  : « Le coût du travail reste un problème »